Un nouvel entraineur pour l'équipe fanion du SCP handball

27 septembre 2015 - 22:11

Ses joueurs disent de lui que c'est une personne "sérieuse, calme et pédagogue qui saura apporter son expérience handballistique au club et aux joueurs.Son projet de jeu est intéressant et son éthique correspond aux valeurs du SCP Handball, mêlant rigueur et bonne ambiance tant sur le terrain qu'en dehors. il saura nous faire progresser."


J'ai débuté le hand à 11 ans à Livron. Après 6 saisons dans ce club, j'ai choisi de traverser le pont de la Drôme et d'aller jouer à Loriol pour ma 2ème année en -18 ans. C'est alors que j'ai découvert le championnat de France pendant 2 saisons, avec un certain Benjamin Isnard en coéquipier,aujourd'hui joueur au SCP
,les histoires de chacun se croisent.
Dans cette aventure handballistique, j'ai poursuivi mon expérience de joueur par celle d'entraineur. Accompagné de Jean Claude Gilles et Cédric Giraud, je co entraine les -15 ans B. Mes formateurs m'ont beaucoup apporté et après deux saisons, je deviens entraineur principal au niveau régional. Mais Cédric Giraud ne reste pas loin de moi et me permet de progresser tout comme les formations fédérales niveau 1,2 puis 3.
Mais tout cycle a une fin et je m'exile en terre Auvergnate avec pour objectif de qualifier les -18 ans du club de St Flour (dans le Cantal) en championnat de France. Une saison plus tard, c'est chose faite. Malgré un parcours compliqué, je découvre un handball rugueux, basé sur l'entraide et le don de soi. Conquis par ce club, j'y effectuerai 3 saisons en entrainant les - 18 et les -14 et en parallèle, je joue en PN/N3...Malgré les relations fortes dans cette région, je décide de partir à Angers pour ma formation professionnelle, après une halte d'un an dans la Drôme.
C'est alors que je connais le plus haut niveau. Au delà de mon parcours en club en tant qu'entraineur des séniors, -17 et -14 ans féminines, je découvre la sélection ligue, puis l'équipe technique régionale qui me poussera jusqu'à des interventions au pôle espoir de Segré. Parallèlement, je passe mon niveau 4 adulte après avoir eu le jeune lors de ma période Cantalienne. Ce parcours dans le handball de haut niveau est équilibré par mon parcours professionnel...En formation DEJEPS animation socio-éducative et culturelle, je développe le hand'vacances. Du handball pendant les vacances pour tous! Autour d'un partenariat riche, nous touchons alors entre 250 et 400 enfants pour travailler sur le handball comme outil de socialisation. Une réussite et un bonheur pour remettre en avant les valeurs de notre sport.
Mais après deux ans, je reviens au sein du club de Livron, en tant que joueur. Après une saison qui aboutit à l'accession au niveau prénational, je prends la succession de mon frère, Jean Laurent Hamon à la tête de l'équipe une garçon pour deux saisons. Après un décalage entre mes volontés et celles des dirigeants, je redeviens joueur, pour une saison, et pour tenter d'aider les copains, mais en vain.
Le handball," c'est fini pour moi" je pensais...Mais, Najime et Alain, respectivement président et trésorier du SCP Handball, viennent discuter avec moi et me présente le club familial, avec une envie de proposer aux jeunes un niveau de compétition intéressant, sans oublier les valeurs du club et du handball : solidarité, don de soi, respect. Ce discours m'a plu, m'a conquis! Me voilà entraineur de l'équipe 1ère de Privas.
Il y a parfois un écart voir un gouffre entre les discours et les faits. Mais c'est une agréable surprise qui m'attend. Un club accueillant, des gens respectueux, un esprit convivial tout ce qui m'avait été décrit s'y trouve dans ces bénévoles très très investis!
Quant aux joueurs, je suis étonné par la qualité de chacun! J'ai pu repérer un fort potentiel qui pourra si on est patient éclore, car ces garçons sont des travailleurs. Ils n'ont pas peur de mettre le bleu de chauffe, de se relever les manches et de donner le meilleur d'eux mêmes lors des séances d'entrainement. Que dire des matchs... 2 matchs âprement disputés et deux matchs où le mental a pris le pas sur l'absence de préparation physique, deux matchs qui se sont soldés par une victoire et un match nul au gout de victoire. A l'image du capitaine (Adrien Lauzier) et du vice capitaine (Benjamin Brot), sur le terrain nous voyons des mecs sérieux, plein de concentration, mais ils n'oublient pas pourquoi ils font du handball, un esprit de camaraderie!
Cette saison sera l'occasion de développer une méthode d'entrainement, et d'approche de la compétition. Elle permettra à terme de grappiller des places et pourquoi pas imaginer une montée  au niveau régional dans les saisons à venir. Mais cela ne pourra se faire sans l'apport des jeunes, comme nous avons pu le constater depuis le début de saison, où les -19 sont revenus renforcer ce groupe avec toute leur fougue.
Pour ma part, j'espère bien m'intégrer dans ce club, et continuer à le voir grandir, sur le terrain, en dehors et espère voir autant que possible ce gymnase rempli, car nous adorerions développer du beau handball, avec un public pour le voir et l'encourager...

Au plaisir de vous voir Samedi à 20h à Tauléac pour un match qui sera l'occasion de se frotter à un prétendant pour la montée, Chabeuil...

Gaëtan Hamon


 

Commentaires