Ambiance chaleureuse au SCP Handball

7 juin 2015 - 11:57

 

C'est sous un soleil de plomb et avec la bonne humeur habituelle qu'a débuté cette deuxième journée des partenaires toujours parrainée par Sport 2000. Après quelques consignes de fair play et de respect de l'adversaire,e ne sont  pas moins de 160 joueurs qui se sont rencontrés durant cette soirée sportive et conviviale. Les équipes ont fait 6 matchs chacune, encadrées par les séniors pour le coaching, les -19 aux tables de marque, les -12 au ramassage des ballons, nos arbitres diplômés à l'arbitrage,  les suiveurs de terrain issus de l'équipe loisir plus une 50 ène de bénévoles (parents, joueurs, membres du CA, supporters...). Tout le monde a mis la main à la pâte pour que cette soirée soit réussie. Elle s'est clôturée par la remise des récompenses où le co président Najime El Fonoun et le directeur technique Eddy Pontier ont souligné le respect de la charte du tournoi, dans l'esprit du club et du handball. L'équipe Eiffage, qui découvrait le challengea remporté haut la main le trophée du vainqueur avec 6 victoires mais aucune sanction pénalisante. " La cuillère en bois ", symbole du fair play, a été remise par Alain Mausse, élu délégué aux Sports et Victoria Brielle, conseillère municipale ,à Sport 2000 Privas qui, elle aussia terminé cette soirée sans aucune pénalitéQuant à la nouvelle récompense , "les palmes d'or" pour le prix spécial du jury, a été remportée par Robert Bourgier (représentant la MAE et jouant vendredi pour la team "présidents"). Pour le 4ème et dernier trophée, le prix d"l'équipe la plus chouette" a été remis pour la seconde année consécutive à l'équipe de Denis Perrin ( les "filles bustiers" représentant l'entreprise défi étanchéité)Cette soirée ne pouvait se terminer sans un verre de l'amitié pour sceller les nouvelles rencontresle plaisir partagé et surtout se promettre de revenir l'an prochain.

 

Le club remercie toutes les personnes présentes ainsi que toutes celles qui ont œuvré en amont pour que cette soirée soit une réussite.

 

Commentaires